Le forum des passionnés de Trottinette


 
AccueilAccueil  Vos trot's Vos trot's  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Présentation : belfisto
par belfisto Hier à 16:03

» Hébrides extérieures et Orcades ( été 2017)
par Gibus 95/44 Lun 17 Juil 2017, 20:03

» Shanghai-Saint Nazaire !
par Gibus 95/44 Lun 17 Juil 2017, 19:57

» Dr Dew / Cyclologique
par Gibus 95/44 Lun 17 Juil 2017, 19:52

» Le peloton de l'espoir
par Gibus 95/44 Lun 17 Juil 2017, 19:49

» footbike trail à vendre
par treflette Dim 16 Juil 2017, 13:55

» La Trottineuse : Tour du monde en trottinette
par cairn Ven 14 Juil 2017, 17:42

» Buff
par Gibus 95/44 Mer 12 Juil 2017, 20:50

» Knot invente le « Trott’lib »
par Gilles 77 Lun 10 Juil 2017, 12:08

» Des États-Unis
par Gilles 77 Lun 10 Juil 2017, 12:02

Like/Tweet/+1

Partagez | 
 

 Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
larbredemachin
Rang: Administrateur
avatar

Trott : Mibo Express et Rival
Localisation : Conflans Ste Honorine 78
Date d'inscription : 22/07/2009

MessageSujet: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 00:48

Me voilà de retour de quelques jours passés à trottiner sur le chemin de St jacques. Départ du Puy en Velay, passage par Figeac puis variante par Rocamadour, St Cirq Lapopie et retour à Figeac par la vallée du Célé.

Départ vendredi midi du Puy. Des petits chemins pas toujours très praticables (je porte souvent), un peu de routes et de magnifiques grands chemins !




Je double de nombreux marcheurs avec qui j’échange à chaque fois quelques mots, c’est bien sympa ! Je suscite visiblement la curiosité, et, malgré le fait que j’insiste sur le plaisir que je prend et la facilité par rapport à une longue marche, l’admiration (ça doit sembler vraiment difficile !).Quand je vois le chargement de certains, j’ai plutôt l’impression d’être à envier !




Je me régale, il fait beau, les beaux patelins s’enchainent :





Descente affreuse sur Monistrol d’Allier ou je dois porter tout le long tant il y a de rochers et de racines. Elle aura marqué tous les marcheurs que j’ai croisé.

Arrivée sans histoire à Saugues vers 18h00 : j’ai l’impression d’avancer et le moral est bon. L’enchainement des divers revêtements et types de chemins est agréable, même s’il faut porter de teps en temps.
Je m’éloigne un peu du bled puis trouve un petit bois qui me plait bien au bord du chemin, avec de la belle herbe sous les sapins, le bonheur ! Il y a l’embarras du choix question bivouac dans ce coin. Bonne nuit de sommeil, au sec, sous les étoiles, sans le moindre bruit (mis à part un chien qui aboie et semble toujours trop près !). Faut dire que la nuit d’avant a été courte et j’étais stressé…

Deuxième jour. Réveil en forme ! Petit déjeuner champêtre.



Principalement des grands chemins ce matin, je me régale malgré le chargement. Mon sac pèse 7kg sans eau ni nourriture, mais, anxieux, j’ai pris trop. Sur tout le parcours, il y aurait moyen de tenir avec moins d’un litre dans le sac et avec presque pas de nourriture…



J’arrive en Lozère, toujours sur des grands chemins magnifiques :





Déjeuner à St Alban sur Limagnole avec deux bretons qui eux, iront jusqu’à St Jacques… Tiens ! Crevaison lente à l’avant, je réparerai plus tard…
Je passe Aumont Aubrac, le moral est bon, je ne pensais pas y être déjà. Dommage, j’ai raté St Chély d’Apcher : je voulais faire le crochet, mais l’ai dépassé sans m’en rendre compte sur le moment, étant sur un chemin…Un peu de route :



Et arrive l’Aubrac, sous un grand soleil !




Il semble y avoir de l’ozone dans l’air avec le rayonnement : je souffre d’asthme, ça ne trompe pas ! Donx j’ai quelques difficultés à avancer, le moral s’en ressent un peu, mais la beauté des paysages compense !





Vers 18h30, je décide donc d’arrêter, quelques km avant Montgros. Je me pose sous un des rares bois du coin, avec une belle vue sur les paysages typiques de l’Aubrac autour. Belle nuit, même si quelques bruits d’oiseaux me réveillent. Toujours un chien au loin, et le balai des tracteurs, tout proche. Incroyable ! Ils arrêtent à 21h-22h pour reprendre à  6-7h ! Bien stressant pour le bivouaqueur/squateur !

Troisième jour. Levé de bonne heure (pour la saison, les jours ayant bien raccourcis). La matinée va être magnifique sur l’Aubrac !




Comme d’habitude je pars à jeun pour quelques bornes. Route principalement, ce matin. Là c’est le rêve, c’est magnifique, dépaysant !




Je m’écarte un moment du chemin pour m’offrir la montée du col d’Aubrac par la route (les panneaux col ouvert m’ont tentés !). Arrivée à 1340m, pente pas trop forte, un régal !



J’entre en Aveyron, le point haut de ma ballade est atteint, la vue sur la vallée du Lot est magnifique (même si un grand couillon la gache un peu!) !




Petit déjeuner devant le panorama, avant la descente sur Aubrac. Je délaisse encore le chemin moyennement praticable dans la descente pour me lâcher sur la route, toutes voiles dehors, à fond ! Dommage, comme souvent le tracé fait faire des détours inutiles (je le remarque souvent et c’est enervant de se faire ballader alors que nous sommes sensés aller d’un point A à un point B… Nous étions d’accord là-dessus avec d’autres randonneurs). Ains descente sur St Chély d’Aubrac pour remonter beaucoup, alors que le chemin direct existe !
Repas avec d’autres randonneurs à St côme d’Olt, bien joli. Melon et jambon de pays !
J’alterne chemin et route jusqu’à Espalion (pas très beau)

puis Estaing. Ce dernier patelin est très joli, puis il y a une fête médiévale, ce qui met une ambiance particulière : je voyage dans le temps, excellent !



Grosse montée vers Golinhac. J’y arrive tard… Bivouac avant Espeyrac très près de la route dans un petit bois plein de ronces, inaccessible, ce qui me rassure. Je met la bâche par peur d’un changement de météo et pour éviter l’humidité sur le sac de couchage : assez content de l’installation :


Quatrième jour : toujours un beau soleil !
Descente vers Espeyrac. La vallée est sous les nuages, et une fois au fond, il caille sévère !




Petit déjeuner à Senergues : je répare enfin cette petite crevaison qui m’obligeait à regonfler toutes les deux heures !
Descente sur Conques : là aussi je préfère la facilité et la vitesse, donc la route. Pas touché aux freins ou presque, des beaux virages, le panard ! Même si j’ai eu drôlement froid !




Visite de Conques le matin, sans la foule de touriste qui semble y passer la journée.




En route vers Decazeville (pas joli), Je me goinfre de prunes ! Beaux chemins ! Arrivée tardive aux protes de Figeac, trop près, je ne trouve pas de bon bivouac, et ne souhaite pas dépasser le bled pour le visiter le matin. Proche d’habitation et d’une route dans un bois pourri, un chien qui aboie très près, les gland qui tombent souvent, des bruits bizarres, des voix même ! Je ne dors presque pas, en grand trouillard !

Cinquième jour : Visite de Figeac dans le froid matinal (vous trouverez des photos plus belles que les miennes !). Et en route vers Rocamadour : c’est une variante du chemin. Pleins de beaux bivouacs possibles juste à la sortie de Figeac ! Tant pis ! Capdaillac, Lacapelle Marival, très jolis ! Le GR alterne routes et chemins, ça roule bien, c’est champêtre, et il y a des prunes (et des toilettes publiques !!!). Je suis dans le Lot.
Passage à Gramat, puis chemins très difficiles par la vallée du Sault : c’est physique et technique !




Bivouac peinard avant Rocamadour (que j’ai aperçu puisque j’y suis descendu pour prendre de l’eau, et je suis remonté vers des lieux bien accueillants).



Un ciel étoilé magnifique : dur de s’endormir ! Réveillé à cinq heures par le galop d’un animal tout près de moi : l’horreur ! Un bon coup d’adrénaline !

Sixième jour : visite de bon heure de Rocamadour, sans la foule !





Quelques côtes et descentes (j’ai l’habitudes ; le Lot n’est jamais plat !). Puis c’est une longues descente vers le Lot. Je reste sur la route après mon copieux repas à Labastide Murat : je laisse filer tout dans en ne poussant presque pas, je sifflote, c’est le bonheur !
Puis c’est de nouveau plat et il faut pousser. Je m’ennuie un peu dans le milieu de l’après midi : je vise St Cirq Lapopie pour la soirée et même un poil plus loin, et ça ne vient pas !



Cras, Vers, St Géry… puis les bords du Lot. J’approche !




Chemin de halage de Bouzies pour la fin de journée :




Bivouac au dessus de St Cirq, dans une lande, peinard, avec vue sur la vallée du Lot.




Seulement voilà, un chevreuil me réveille à 23h30 :bruit de feuilles et de branches, je me réveille en criant et en allumant la frontale, et le distingue ! Il part en criant, longtemps : j’étais surement chez lui… Beau ciel étoilé encore cette nuit !

Septième jour : visite de St Cirq le matin. Le temps se brouille, ça sent la pluie… Mais ça reste clair : on verra !


Après une erreur de direction qui me coute quelques bornes, je prend la route qui longe la vallée du Célé vers Figeac. La pluie arrive, gentiment, quelques gouttes. Déjà le début d’après midi, j’ai trainé et je paye mon erreur de route!




Je longe le Célé jusqu’à Figeac sous la pluie qui s’intensifie insensiblement. J’évite donc le GR et reste sur la route pour ne pas être crotté : je compte en effet passer la nut au sec à l’hotel ou en gite.
Arrivée vers 17h à Figeac. Un randonneur me dit que tout est déjà complet, et à la gare j’apprend qu’il me faudra rejoindre Capdenac (à 8km, moindre mal) le lendemain pour chopper un train ! C’est un peu la déprime, et si je ne trouve pas d’hotel, ce sera bivouac très humide et odeur dans le train !
Heureusement je tombe sur l’hotel « le Faubourg » : le moral remonte rapidement : je retrouve les personnes avec qui j’avais mangé à St Côme d’Olt, et il y a une chambre à partager, et un garage pour la trot’ ! Le patron, féru de course à pied, connaît ces trottinettes, et est vraiment très sympa, convivial et accueillant : on se sent tout de suite chez soi ! Après une semaine de relative solitude et de bivouac, je passe un très bon moment ! Une dixaine de randonneur à la même table le soir, de l’est, du Cantal, d’Angleterre et du Brésil, c’est chaleureux ! Et je ne parle pas du prix dérisoire demandé : ils me reverront !

Et oui car me voilà arrivé au terme de ma ballade, et Figeac sera le point de départ pour le reste du chemin, jusqu’à St Jean Pied de Port la prochaine fois, j’espère.

Une balade magnifique, croisé pleins de gens sympathiques et intêressés, toujours encourageants et gentils. Des paysages magnifiques, des régions riches !
Bref, n’hésitez plus, prenez votre trot’ et partez, elle peut emmener loin sans difficulté ; je me suis senti moins fatigué et atteint physiquement qu’à pied, je me suis régalé techniquement, avec la sensation d’avancer, et à un rythme parfait pour la découverte d’une région !
Je pense avoir passé moitié moitié de temps sur la route et sur les chemins . Seuls les portages sur chemins difficiles ont été pénibles, avec la sensation d’être bloqué, mais ce sont déjà de bons souvenirs !

Merci à ceux qui liront et regarderont les photos (cliquez dessus une fois, puis encore une fois sur celle de la fenêtre ouverte pour les voir en grand)!


Dernière édition par larbredemachin le Sam 18 Juil 2015, 14:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
cairn
Rang: Administrateur
avatar

Trott : Lama Cruiser - Kickbike Cross Max V-brake & Sport Classic - Kostka Racer / date d'inscription sur le forum 20/09/2005 (cairn.)
Age : 48
Localisation : Charnay-lès-Mâcon
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 00:59


__________________________________________________________________
Kicker c'est bon pour la santé


La trottinette c'est le futur de la course à pied Very Happy


Perdu d'avance est l'homme qui ne suit pas ses rêves.
Henri Gougaud
Revenir en haut Aller en bas
Cigaloun Christian
Pousseur Subsonique
avatar

Age : 60
Localisation : le puy Sainte Réparade (13)
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 08:33

STP ne te plains pas, tu aurais pu être coursé par la bête du Gevaudan :twisted: :twisted:

je n'ai qu'un mot :

MAGNIFIQUE

Ton aventure, ton récit, tes photos

bravo, comme quoi toutes les formes d'utilisation de la trott sont respectées e respectables...
Revenir en haut Aller en bas
http://christian.scifo.online.fr
JM
Trottineur Survivor
avatar

Trott : Kickbike MR , Cross G4 , Footbike trail , Mibo Tiny
Age : 57
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 09:00

Super !

Tu es prêt à devenir passeur de clandestins à trottinette... :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
DEXTER WARD
Trottineur Survivor
avatar

Age : 47
Localisation : Saint Didier sous Riverie
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 09:20

Et bin mon gars !
Garde bien au chaud ton roadbook et ses bonnes adresses.
Pourrais tu mettre ce récit et ses photos sur le site ?
Car dans un forum, dans 3 mois il aura disparu sous la pile de sujets et posts d'Iconoclaste VS Dexter Ward !

Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
larbredemachin
Rang: Administrateur
avatar

Trott : Mibo Express et Rival
Localisation : Conflans Ste Honorine 78
Date d'inscription : 22/07/2009

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 10:48

DEXTER WARD a écrit:
Pourrais tu mettre ce récit et ses photos sur le site ?

Article proposé: après ça doit être l'administrateur qui le vérifie si je comprend bien, car il n'apparait pas scratch

__________________________________________________________________
L'arbre continue de grandir, pas le machin.
Revenir en haut Aller en bas
vwbob
Pousseur Subsonique
avatar

Trott : Kickbike Race 20 / kickbike sport G4/ Kostka Tour
Age : 49
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 19/06/2009

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 11:36

Wahou !!! thumleft

Magnifique récit.

Merci de nous faire partager ces moments forts.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Chris
Grand Maître Trottineur
avatar

Trott : XH Maison, Kickbike Racer
Age : 54
Localisation : Nîmes (30)
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: .   Mar 21 Sep 2010, 13:02



MA-GNI-FI-QUE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xtrotteur.blogspot.fr
jeff
Grand Maître Trottineur
avatar

Trott : BCS, KOSTKA et Fabrications perso
Localisation : Heyrieux 38
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 15:20

Bonjour


SUPER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

JEFF cheers Very Happy cheers
Revenir en haut Aller en bas
Cyclologique*
Maître Pousseur
avatar

Localisation : MEYZIEU
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 15:33

en page d'accueil du site ... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Jean Chris
Grand Maître Trottineur
avatar

Trott : XH Maison, Kickbike Racer
Age : 54
Localisation : Nîmes (30)
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Non pas huile, mais Essence sur le feu ...   Mar 21 Sep 2010, 19:40

tiens?
chuis étonné que personne n'est critiqué ce voyage genre "On ne peut pas considérer ça comme un vôyage, c'est tout au plus une promenade, c'est pas sportif, quelle fédération reconnue par le ministère jeunesse et sport et patati et patata, et c'est pas assez long et c'est pas assez court, et patati et patata ...."


Very Happy Smile :bounce: :cyclops:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xtrotteur.blogspot.fr
JM
Trottineur Survivor
avatar

Trott : Kickbike MR , Cross G4 , Footbike trail , Mibo Tiny
Age : 57
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 21:44

Pi d'abord ou qu'il est le certificat officiel délivré par le Bureau des pèlerinages ??? Et le carnet tamponné à chaque étape ???

Pi encore ce chemin a déjà vu bien d'autres trottinettes il y a déjà fort longtemps...La preuve ici > CLICICIl

Pi l'est même pas passé par l'endroit le plus beau perdu au milieu de nulle part : le "Sauvage"...Il a coupé par la route...



:lol!: :geek:
Revenir en haut Aller en bas
cairn
Rang: Administrateur
avatar

Trott : Lama Cruiser - Kickbike Cross Max V-brake & Sport Classic - Kostka Racer / date d'inscription sur le forum 20/09/2005 (cairn.)
Age : 48
Localisation : Charnay-lès-Mâcon
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 21:54

Ah !!! Le blog de JM

__________________________________________________________________
Kicker c'est bon pour la santé


La trottinette c'est le futur de la course à pied Very Happy


Perdu d'avance est l'homme qui ne suit pas ses rêves.
Henri Gougaud
Revenir en haut Aller en bas
larbredemachin
Rang: Administrateur
avatar

Trott : Mibo Express et Rival
Localisation : Conflans Ste Honorine 78
Date d'inscription : 22/07/2009

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 22:03

Faux! Je suis passé au Sauvage! Non mais! Mais c'est vrai que ça ne m'a pas spécialement marqué... J'étais à fond sur les grands chemins à ce moment là, ça aurait été dommage de prendre la route, c'était un régal! C'est juste avant St Alban sur Limagnole si je me souviens bien, non?

On ne voit pas de bagages avec vos trot': vous y êtes allés dans quelles conditions? Parce que si vous avez roulé à Aubrac, au Sauvage et à Conques, ça fait un bout quand même...

Pas de carnet ni de tampon pour moi, je ne suis pas un pélerin, juste un feignant qui ne s'est pas inventé un chemin et a pris par facilité une trace toute faite renomée...

__________________________________________________________________
L'arbre continue de grandir, pas le machin.
Revenir en haut Aller en bas
JM
Trottineur Survivor
avatar

Trott : Kickbike MR , Cross G4 , Footbike trail , Mibo Tiny
Age : 57
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 22:25

Ah Ah , pas de bagages ...
Nous autres on l'a fait "Man vs. Wild"..Seul face à la nature ...Comme Bears Grylls qui n'emporte jamais plus qu'un équipement minimal : un couteau, une gourde et une pierre à feu...

Il y a juste l'hélico pour surveiller l'équipe de cinéma .. :mrgreen:

Nous c'était Camion suiveur...Grand Luxe quoi !

Bien trop peur de la Bête....
Revenir en haut Aller en bas
larbredemachin
Rang: Administrateur
avatar

Trott : Mibo Express et Rival
Localisation : Conflans Ste Honorine 78
Date d'inscription : 22/07/2009

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 21 Sep 2010, 22:37

Oh! elle me dit quelquechose cette statue! Mais c'est bizarre, je croyais l'avoir vue dans Saugues... C'était où?

J''ai bien tué cinq loups sur mes deux premières nuits, avec mon couteau suisse (sauf le deuxième que j'ai mordu au coup...): mais je n'ai rien dit, j'ai peur d'avoir les écolos aux trousses!!!

__________________________________________________________________
L'arbre continue de grandir, pas le machin.
Revenir en haut Aller en bas
Pourkoapas
Maître Pousseur
avatar

Age : 71
Localisation : CHANCELADE (24650)
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: La Dordogne est sans voix   Lun 27 Sep 2010, 22:28

Bravo, magnifique, magique......
Cà donne vraiment envie de jouer aussi, il faut qu'on en parle !!!!!!!!!!!!!!!
Au fait le chemin de St Jacques passe à Chancelade, pour ton prochain tronçon, étape assurée avec gîte complet et tu repars avec un deuxième trottineur???!!!???

__________________________________________________________________
scratchLa raison d'un seul est une folie, la folie de tous est la raison !!!! scratchscratch
Revenir en haut Aller en bas
larbredemachin
Rang: Administrateur
avatar

Trott : Mibo Express et Rival
Localisation : Conflans Ste Honorine 78
Date d'inscription : 22/07/2009

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Lun 27 Sep 2010, 22:38

Alors ça c'est très tentant! En partant de Limoges... Pourquoi pas!!! Va falloir que je pense à une année sabatique moi...

__________________________________________________________________
L'arbre continue de grandir, pas le machin.
Revenir en haut Aller en bas
le cam jean-pierre
Maître Pousseur
avatar

Age : 56
Localisation : Guéhenno
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Mar 28 Sep 2010, 20:45

cheers cheers cheers cheers

__________________________________________________________________
cool
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vacancesmorbihan.canalblog.com/
krapados
Grand Maître Pousseur
avatar

Trott : K Bike K5 Tomasini 2x16, Lama 26X20 MBK 2x12 Target Claudio Prot 20X18 Koska Trip 26X20
Age : 66
Localisation : St Nazaire 44 BZH
Date d'inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   Ven 01 Oct 2010, 20:15

Sympa ton récit..!

__________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://senegalbretagne6000kmentrottinette.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chemin de St Jacques de Compostelle en trottinette 1ère partie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des passionnés de Trottinette :: Sorties, Compétitions, Voyages, Entraînements :: Voyages à Trottinette-
Sauter vers: