Le forum des passionnés de Trottinette


 
AccueilAccueil  Vos trot's Vos trot's  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Autre trottinette
par krapados Hier à 19:17

» Le post des parisiens
par Userbob Mar 17 Oct 2017, 15:29

» Membres à joindre pour essayer une trottinette
par krapados Sam 14 Oct 2017, 14:23

» Choix de patins de freins
par Userbob Jeu 12 Oct 2017, 22:22

» Presentation bepopelulacheezmybaby
par bebopelulacheezmybaby Sam 30 Sep 2017, 22:43

» les 100km de Millau
par krapados Ven 29 Sep 2017, 17:44

» [ RECH ] roue ar 20 pouces
par toun Ven 29 Sep 2017, 14:04

» Cède Kickbike maxi cross freins disque à câble
par Gilles 77 Jeu 28 Sep 2017, 10:51

» CHERCHE QUICKBIKE G 4 SPORT OCCASION
par krapados Mer 27 Sep 2017, 13:17

» Je recherche un baudrier pour un enfant de 5 ans pour la pratique du canicross
par Gils65 Sam 23 Sep 2017, 23:52

Like/Tweet/+1

Partagez | 
 

 Fréquence cardiaque, trop haute ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bufo_72
Pousseur Subsonique
avatar

Age : 45
Localisation : Metz
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Fréquence cardiaque, trop haute ?   Mer 24 Juin 2009, 12:06

Bonjour.
Je m'explique.
Ce week-end, j'ai fait une sortie en mode "sportif" (pas promenade quoi) pour voir ce que ça donnait.
Le but n'était pas de forcer mais de rouler sans être essouflé ni cuit mais en avançant "bien"
Donc, dimanche, j'ai fait une sortie de 31 km à 21kmh de moyenne.
Contrat rempli, pas d'essouflement (sauf bien sûr dans qques côtes) et pas de douleur.
Mes puls tournaient le plus souvent autour de 160-165.
J'ai 37 ans et d'après les calculs, ma fcm est de 183.
Je tournais donc entre 87 et 90% pendant 1h30.

Des collègues marathoniens m'ont dit que ce n'était pas bon de tourner aussi longtemps dans ces régimes Confused
Je suis surpris puisque je n'ai pas l'impression d'avoir forcé. dans les qques descentes, je redescends de 30 puls très vite.
J'ai l'intention de faire 42 km ce week-end scratch

Bref, est-ce normal d'être aussi haut ? Est-ce mauvais ?

Pour info, au repos, je suis entre 40 et 45.

Merci pour vos avis
Revenir en haut Aller en bas
Jean Chris
Grand Maître Trottineur
avatar

Trott : XH Maison, Kickbike Racer
Age : 54
Localisation : Nîmes (30)
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: ...   Mer 24 Juin 2009, 21:30

D'après tes calculs ta fréquence cardiaque est de 183....

C'est une fréquence THEORIQUE.

Va donc faire un test de l'effort chez un cardiologue (comme moi). Lui seul te dira comment va ton coeur, ce qu'il peut endurer et jusqu'ou tu peux aller.
En plus, c'est rassurant d'avoir l'avis un vrai pro.

C'est le seul conseil que je peux te donner.

JCB
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xtrotteur.blogspot.fr
JM
Trottineur Survivor
avatar

Trott : Kickbike MR , Cross G4 , Footbike trail , Mibo Tiny
Age : 58
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Fréquence cardiaque, trop haute ?   Mer 24 Juin 2009, 21:57

Sur! Avant tout il faut faire une petite verif moteur ! Voir que les durites ne soient pas trop bouchées... :geek:

Apres les fréquences cardiaques en trottinette se rapprochent de la course à pied .( plus hautes qu'en vélo )

Pour connaitre la fréquence max :tu fais un 30/30 en CAP ...tu sauras vite ...

Avec l'entrainement , la TEKENIKE va progresser , l'effort devenir plus rentable , la fréquence sera moins haute :compress:
Revenir en haut Aller en bas
bufo_72
Pousseur Subsonique
avatar

Age : 45
Localisation : Metz
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Fréquence cardiaque, trop haute ?   Jeu 25 Juin 2009, 08:06

par rapport à la course à pied, vous montez + haut en trottinette ou c'est pareil ?
Revenir en haut Aller en bas
YDL
Grand Maître Trottineur
avatar

Trott : XH
Age : 59
Localisation : Angers
Date d'inscription : 07/02/2012

MessageSujet: Re: Fréquence cardiaque, trop haute ?   Lun 27 Fév 2012, 12:38

je viens d'arriver et cette question m'a interpellée =

La question mérite une réponse plus circonstanciée.

Je vais tenter de la faire en mettant ici, ce que je délivrais aux compétiteurs de mon club qui étaient demandeurs de directives en ce qui concernait l’entraînement foncier souhaitable pour améliorer leur performance.
Il s’agit d’une vulgarisation imagée mais explicite de l’impact des différents type d’entraînements sur le système cardiaque.
La plupart des compétiteurs peuvent en tirer bénéfice en connaissant mieux le mécanisme délicat qu’ils abritent dans leur cage thoracique et qui les meut.
Je l’ai notamment appliqué à moi même et j’ai même conçu un programme d’entraînement pour une équipe de cross qui est arrivée 3ème à ses Championnats de France militaire.

Il est important tout d’abord, de définir 2 termes généralement confondus mais qui sont antinomiques : l’endurance et la résistance.
-L’endurance est la capacité de fournir un effort modéré de longue durée tout en équilibrant les dettes d’oxygène, de gaz carbonique et d’acide lactique. En clair, tant que vous avez du « sucre » dans le sang, l’effort peut être maintenu indéfiniment puisque l’organisme s’oxygène suffisamment pour que le taux de gaz carbonique reste stable et que le déchet de la combustion (l’acide lactique) s’élimine au fur et à mesure de sa production.
Exemple extrême: marche à pied : tant qu’on est pas en hypoglycémie, on peut continuer.

-La résistance est la capacité de fournir un effort d’intensité maximale de courte durée et de récupérer le niveau de repos initial dans une durée minimal.
Exemple extrême : Saut en longueur : le rythme cardiaque du sauteur est à 210 P/mn sur la planche d’appel et est redescendu à 60P/mn au retour au point de départ, en moins de 40 secondes, assez hallucinant…

Il faut savoir que
- Une bonne capacité d’endurance peut s’acquérir au bout d’un délai d’entraînement approprié (scéance de footing 45 mn mini) plus ou moins long. 6 mois minimum pour quelqu’un qui a déjà un bon potentiel initial (génétique, passé sportif …) parfois 2 ou 3 ans pour ceux qui viennent de loin (Footballeur mal (ou pas du tout) conseillé, handballeur, basketteur).
Je connais une anciene basketteuse qui n’a jamais réussi a inverser sa tendance, et à devenir un peu endurante malgré des footings journaliers pendant plusieurs années !
- Une capacité de résistance significative peut être acquise en seulement 5 séances de fractionné d’une heure et par n’importe qui.


Ceci est Très schématiquement, j’insiste.
Le résultat d’un entraînement d’endurance aboutit à une modification du muscle cardiaque qui va présenter les caractéristiques suivantes :
Pour un volume extérieur identique :
Agrandissement de la cavité cardiaque
Amincissement de la paroi musculaire
Diminution du rythme cardiaque au repos. (35 P/mn pour Eddy Merckx !!!)
Pour un état d’activité donné, le volume sanguin propulsé nécessitera moins de pulsation minute, il y a une optimisation du cœur vers l’économie de moyen pour un même résultat.

Le résultat d’un entraînement de résistance aboutit à une modification du muscle cardiaque qui va présenter les caractéristiques suivantes :
Pour un volume extérieur identique :
Augmentation de la paroi musculaire
Augmentation du rythme cardiaque maximal
Pour une sollicitation brusque, le volume sanguin propulsé le sera en masse, à grande vitesse et sans délai. Il y a une optimisation du cœur vers une réactivité maximale à la moindre sollicitation et favorisant la récupération vers l’état de repos.

Avantages et inconvénients des états extrêmes des capacités Endurances Résistances.
Un individu exclusivement endurant sera capable d’efforts modérés très longs mais rencontrera une difficulté pour « avaler » une difficulté qui nécessite une augmentation de rythme (cotes). (Je n’en ai personnellement jamais rencontré)
Un individu exclusivement résistant sera capable d’accélérations foudroyantes répétés mais sera incapable de maintenir un effort modéré (même pas très long) sans être carbonisé et perclus de crampes. (fréquents).

On peut comparer ces configurations à celles de certains moteurs de moto très typées
Les hypersports
Les grosmonos
Si on considère 2 moteurs de puissances nominales proches, un point saute au yeux : la cylindrée. L’hypersport sera d’une cylindrée très inférieure à celle du grosmono.
Comment ce fais ce ? ils ont la même puissance !!!
Le nombre de tours /mn ! le petit moteur va rageusement grimper dans les tours plus vite que ça pour cracher ses bourins ! (10 000 T/mn pour certains)
Le gros mono menacera d’exploser si un égaré prétend imposer un régime supérieur à 4000 T/mn. Et sera incapable d’aller aussi vite que l’hypersport
Par contre, l’hypersport sera depuis longtemps à la casse, complètement rincé, alors que le grosmono continuera à cruiser pendant longtemps encore …

Cela traduit quoi, en définitive ?
Que le mode d’entraînement doit respecter certaines règles assez précises pour ne pas se fourvoyer dans une impasse quand on vise un résultat …
L’erreur la plus courante consiste à ne pas travailler assez en endurance et manquer d’allonge.
Je regarde les combats d’UFC à la TV. Les pros ont 5 rounds de 5 mn avec les pauses de 1 mn entre chaque. Ils doivent être résistants (pour récupérer vite) et être endurants (pour supporter 25 mn de guerre à 200P/mn). On voit rapidement celui qui a fait l’impasse sur l’endurance. Complètement carbonisé après 3 rounds, il est aux abonnés absents pour la fin.

Tes collègues marathoniens t’ont dit que ce n’était pas très bon de faire ce que tu décris : c’est simplement parce que dans cette configuration, c’est du travail en résistance qui est déguisé en endurance que tu réalises.
Le mieux pour surveiller ce que tu fais, c’est d’utiliser un cardiofréquencemètre qui te permette de rester dans les clous de ce que tu choisis de faire .
Le travail en endurance est optimum entre 130 – 135 P/mn
Ta vitesse augmentera toute seule en fonction de l’adaptation de ton cardio à l’endurance.
Si tu kickes à plusieurs, un autre bon indicateur est la conversation tenue avec un copain. Si on interrompt celle ci pour ventiler, c’est que l’on va trop vite.
On peut dire que le travail en fractionné est réservé à certains sportifs de haut niveau qui doivent être en forme à une date précise. (Cette forme optimale n’est d’ailleurs conservé que très peu de temps…). Quand on sait la vitesse à laquelle le muscle cardiaque s’adapte, on comprend que dans la majorité des sports, on se contente du travail en résistance est réalisé pendant l’entraînement dans ces sports (sports Co, arts martiaux). La plupart du temps, les athlètes pêchent par un manque de foncier (l’endurance pour un footeux, c’est chiant, y a pas de ballon). Quoi de plus piteux que ces riches professionnels incapables de tenir une mi temps entière sans de longues promenades sur le gazon en regardant impavides et/ou hors d’haleine, le ballon passer à 3 mètres ?
Les utilisateurs de fractionné sont les sports de demi-fond, qui veulent le beurre et l’argent du beurre : les efforts qui requièrent de la vitesse, de la puissance, de la capacité de récupération et de l’allonge. Soit un cœur avec une cavité importante (beaucoup de sang en une pulsation) entouré d’un muscle puissant (propulsion accélérée du flux sanguin) qui assure une oxygénation et un drainage idéal de l’organisme.

Rendons à César ce qui appartient à César
Ceci m’a été enseignée par M. Philippe CONCHE, ancien Conseiller Technique Régional de Canoë Kayak de Champagne Ardennes et ancien Champion du monde en C2 mixte auquel je rends hommage ici.
Revenir en haut Aller en bas
DEXTER WARD
Trottineur Survivor
avatar

Age : 47
Localisation : Saint Didier sous Riverie
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Fréquence cardiaque, trop haute ?   Lun 27 Fév 2012, 13:20

Merci pour ton point de vue YDL.

Mais les méthodes d'entrainements ont évoluée depuis 30 ans...

Le tout endurance à la SERGE COTTEREAU n'est plus utilisé depuis 15 ans au moins.... et l'endurance n'est pas qu'entre 130 et 135 bpm....

Mais bon, vaste sujet....mais laisse à César ce qui appartient à P CONCHE et cours sur AMAZONE.fr t'acheter les derniers livres d'entrainements pour les sports à filiaire aérobiques.

__________________________________________________________________
In KICK we trust,in AFTS we believe

Revenir en haut Aller en bas
YDL
Grand Maître Trottineur
avatar

Trott : XH
Age : 59
Localisation : Angers
Date d'inscription : 07/02/2012

MessageSujet: Re: Fréquence cardiaque, trop haute ?   Lun 27 Fév 2012, 14:15

Oui Dexter Ward

Je suis un vieux crouton et mes références sente la naphtaline. Very Happy
Années 70, un bail Embarassed
le seul intérêt de ce que j'ai écris est de ne pas générer de futurs accidents cardiaques et que ça sente le sapin :lol:

et comme tu le soulignes, le sujet est vaste et comme je le souligne, j'ai été très schématique.

Je vais voir pour mon recyclage, ça m'intéresse, bien que je n'envisage plus de performances à titre personnel sunny
Revenir en haut Aller en bas
zag
Jeune Pousse


Date d'inscription : 03/03/2012

MessageSujet: Re: Fréquence cardiaque, trop haute ?   Jeu 08 Mar 2012, 16:32

J’apporter ma p’tite contribution à cette discussion, et j’irai plutôt dans la sens de Dexter Ward.

DEXTER WARD a écrit:
.... et l'endurance n'est pas qu'entre 130 et 135 bpm....

Quand on pense endurance on se dit souvent que c’est faire un effort de faible intensité, ça c’était il y a quelque temps. C’est l’endurance que l’on appel communément « l’endurance fondamentale » (le véritable travail foncier), qui consiste à pouvoir exercer une activité physique (course à pied, trottr, vélo…) à un rythme qui n’engendre pas d’essoufflements.

Ca c’est pour le travail véritablement de base, mais l’endurance d’après moi c’est plutôt le faite de pouvoir maintenir une intensité (bpm) la plus élevé possible pendant un laps de temps le plus long possible, et c’est cette capacité qui augment considérablement avec l’entraînement, et l’entraînement spécifique surtout.
Maintenant c’est sure que plus la durée de l’effort augmente plus l’intensité moyenne diminue (a moins d'être un allien :cyclops: comme certain).

Ces derniers temps un grands nombres d’études remettent pas mal en question des pratiques qui étaient au goût du jour ces dernières décennies (bien fait des étirements à l’échauffement, intensité de l’effort à maintenir pour perdre du poids, la phase d’affûtage avant une grosse compét…..)


Si non pour ce qui est du cas de Bufo_72 je ne pense pas que sa sortie en question ait été à un rythme totalement « délirant » (sous réserve que l’entraînement physique soit tout de même régulier).
Par contre la formule pour connaître la FC max (220-age) est bien souvent éloignée de la réel valeur. Le test à l’effort sur le terrain (autre que le 30-30 à mon avis) reste simple à effectuer et surtout donnera un résultat bien plus proche de la réalité (sous réserve d’être apte à la pratique d’une activité physique, notamment au niveau cardio, un sédentaire et fumeur par exemple ne devrait pas s’y lancer sans un avis médical certain)

Voila c'que j'en pense, maintenant c'est comme il a été dit, un large sujet de discussion :study:
Revenir en haut Aller en bas
DEXTER WARD
Trottineur Survivor
avatar

Age : 47
Localisation : Saint Didier sous Riverie
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Fréquence cardiaque, trop haute ?   Jeu 08 Mar 2012, 17:34

...ou de lecture !

Pour se préparer à s'entrainer:

Motricité sportive- Développement des capacités et habilités - edition AMPHORA.

50 séances d'entraînement, les fondamentaux, la motricité athlétique écrit par Jacques Piasenta, autre personnage que j'idolâtre avec S. Cottereau

Pour s'entrainer :

Sport d'endurance - entraînement et performance -edition AMPHORA.



Planifiez une séance d'entraînement et concevoir un plan d'entraînement. Ecrit par Guy Thibault

+ un abonnement à vie à l'excellent bimestriel SPORT&VIE qui sait avec des mots simples nous parler de la science du sport...et ses travers !

Déjà avec ça...c'est pas mal !

__________________________________________________________________
In KICK we trust,in AFTS we believe

Revenir en haut Aller en bas
cairn
Rang: Administrateur
avatar

Trott : Lama Cruiser - Kickbike Cross Max V-brake & Sport Classic - Kostka Racer / date d'inscription sur le forum 20/09/2005 (cairn.)
Age : 48
Localisation : Charnay-lès-Mâcon
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Fréquence cardiaque, trop haute ?   Jeu 08 Mar 2012, 18:47

DEXTER WARD a écrit:


+ un abonnement à vie à l'excellent bimestriel SPORT&VIE qui sait avec des mots simples nous parler de la science du sport...et ses travers !

Ça c'est bien vrai ça 😉

__________________________________________________________________
Kicker c'est bon pour la santé


La trottinette c'est le futur de la course à pied Very Happy


Perdu d'avance est l'homme qui ne suit pas ses rêves.
Henri Gougaud
Revenir en haut Aller en bas
zag
Jeune Pousse


Date d'inscription : 03/03/2012

MessageSujet: Re: Fréquence cardiaque, trop haute ?   Jeu 08 Mar 2012, 20:36

Dexter tu semble avoir pas mal de bouquins de références, en as tu un vraiment bien fait qui traite particulièrement de la diététique (allimentation générale et en préparation).
C'est ce qui me manque le plus actuellement pour les différents entraînement que je me fait.

Pour ce qui est de l'entrainement, celui de Guy Thibault est bien fait, mais je le trouve vraiment très axcé sur les résultats d'études scientifique et je me demande si parfois certaines chose son vraiment bien réalisables sur le terrain pour le sportif amateur (que je suis).

Pour rester dans les références litéraire, il y a aussi, toujours cher @mphora, "Sport, santé et préparation physique", c'est d'ailleur en parie grâce à lui que je me retrouve ici Smile
Il à une orrientation un poils moins scientifique je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fréquence cardiaque, trop haute ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fréquence cardiaque, trop haute ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des passionnés de Trottinette :: Sorties, Compétitions, Voyages, Entraînements :: Santé, entrainement-
Sauter vers: